Écrire un scénario de jeu de rôle ?

Commencez sans plus attendre la lecture du dossier !

Capture d'écran 2015-05-01 14.30.52.png

Ce dossier a vu le jour en été 2013, peu de temps après la sortie de Pirates à la Dérive, paru chez Scriptarium. Je n’avais alors rédigé que les 2 premières parties et les avais partagées sur le forum de mon autre éditeur, Chloé des Lys. Parcourant ces lignes, le reporter de la maison, intrigué, me propose alors de parler du jeu de rôle dans l’Actu. J’y parle des spécificités du scénariste de jeu de rôle. Au final, l’interview m’aura permis de creuser le sujet et de compléter le dossier. À la fin de l’entrevue, j’en résume en quelques mots l’essence :

« L’enjeu c’est que, la personne qui va animer, maîtriser la partie s’y retrouve dans la structure de l’auteur. Ce n’est pas tout d’être auteur, il faut savoir se projeter… Finalement, le véritable conteur, ce n’est plus l’auteur du scénario, c’est la personne qui va devoir l’animer. Donc, il faut bien rentrer dans cette position-là où l’on va déléguer la fonction de narrateur à quelqu’un d’autre ».

Continuer à lire … « Écrire un scénario de jeu de rôle ? »

Écrire un scénario de jeu de rôle (4/4)

← 3ème partie / 2ème partie / 1ère partie / intro →

4. L’interrelationnel

4.1. Héros sur mesure ou pré-tirés ?

Avant d’entamer une partie de jeu de rôle, il y a toujours deux possibilités quant à la création du héros : la plus appréciée est celle personnalisée, où le joueur créé, étape par étape, son personnage selon ses envies. Cette méthode convient aux campagnes de longue durée qui comprennent plusieurs scénarios et s’étendent sur plusieurs séances. Les personnages auront le temps d’évoluer, de se construire un passé glorieux, ils deviendront influents, célèbres… Ou, au contraire, ils s’aviliront, seront craints de tous et sèmeront la terreur.

 

Continuer à lire … « Écrire un scénario de jeu de rôle (4/4) »

Ecrire un scénario de jeu de rôle (3/4)

 2ème partie / 1ère partie / intro / 4e partie →

3. Les personnages

Pirates à la Dérive est un scénario avant tout basé sur ses personnages, et les interactions susceptibles de survenir entre eux. Aussi, était-il important de les décrire un par un, ne fut-ce que par quelques lignes. Mais la description n’est pas une fin en soi, il faut ensuite s’assurer que les personnages soient en relation : est-ce qu’ils s’apprécient, se détestent, se méfient les uns des autres, etc. ? Cette troisième partie analyse la dynamique relationnelle entre personnages et l’influence qu’elle peut ou devrait avoir sur l’interprétation du rôle.

Continuer à lire … « Ecrire un scénario de jeu de rôle (3/4) »

Ecrire un scénario de jeu de rôle (2/4)

← 1ère partie / intro / 4e partie / 3ème partie →

Mise en bouche

Pirates à la Dérive est un scénario écrit pour Défis Fantastiques, traduction française augmentée du jeu de rôle anglais Advanced Fighting Fantasy, de Graham Bottley, d’après l’univers original de Steve Jackson et Ian Livingstone initialement développé en gamebooks (les livres dont vous êtes le héros). Vous  pouvez vous renseigner sur la version originale sur ce site : http://www.arion-games.com/aff.html

Voici le synopsis de Pirates à la Dérive, que le lecteur peut découvrir page 8. Lecteur qui, souvenez-vous, se trouve être le Meneur de jeu : il se destine à mettre en scène l’histoire du scénario pour un groupe de joueurs où chacun incarne un personnage (appelé Héros). D’ailleurs, dans la version originale, le Meneur de jeu est appelé « Director », c’est-à-dire, comme au cinéma, metteur en scène.

« Les Héros évoluent en tant que pirates à bord de La Dérive, sous la houlette du capitaine Edmond Galant, dont l’équipage a récemment été divisé par une mutinerie tragique. Obsédé par une rancune tenace, le bougre brinquebale son fidèle équipage sur la piste de leur ennemie jurée : Kyrielle Étoile Filante, mutine en chef. Qui file précisément avec… son trésor, une partie de l’équipage… et peut-être aussi l’ombre de son coeur. Voilà huit mois que La Dérive arpente les rives de l’Ancien Monde à la recherche de son dû et de la traîtresse. Un périple à travers l’Océan Noir, suivi d’une expédition au coeur des Îles du Sang, attendent les Héros. »

Sans titre.jpg

Continuer à lire … « Ecrire un scénario de jeu de rôle (2/4) »

Ecrire un scénario de jeu de rôle (1/4)

intro / 4e partie / 3ème partie / 2ème partie →

Préambule

Cette année, j’ai eu l’opportunité de m’essayer à un style d’écriture que peu d’auteurs connaissent : le scénario de jeu de rôle. Sous le pseudonyme de Paragraphe 14, j’ai publié mon premier scénario chez Scriptarium (France) : Pirates à la Dérive, premier d’une série intitulée Maudit trésor…, pour le jeu de rôle Défis Fantastiques. Bien sûr, en tant que rôliste confirmé j’avais déjà conçu et animé de nombreux scénarios, mais jamais je n’avais eu à satisfaire un lectorat ni un éditeur. L’expérience est tout autre. Je vous livre ici mes impressions.

Vous pouvez vous procurez Défis Fantastiques, le Jeu de rôle, ainsi que Pirates à la Dérive, qui accompagne l’Écran du Meneur de jeu, sur ce site : www.defisfantastiques.fr

ecran-de-jeu-pirates-a-la-derive.jpg

Continuer à lire … « Ecrire un scénario de jeu de rôle (1/4) »

La Feuille d’Aventure

Après plus de 3 ans d’inactivité, la Feuille d’Aventure rejaillit du passé, avec son numéro 6 flambant neuf !

Thème : les livres-jeux font-ils partie de la littérature ? Un long débat, rudement mené par Jehan et Paragraphe 14, experts en biblioludologie 😉

Téléchargez les numéros ici même ou sur Portail LDVELH

Fanzine06.PNG

Fanzine06.pdf

Fanzine05.PNG

Fanzine05.pdf

Fanzine04.PNG

Fanzine04.pdf

Fanzine03.PNG

Fanzine03.pdf

Fanzine02.PNG

Fanzine02.pdf

Fanzine01.PNG

Fanzine01.pdf

 

Définition du JdR

Jeu de rôle
ou jeu de rôles

Le jeu de rôle (JdR) est un jeu de société qui consiste, pour les joueurs, à se plonger oralement dans une histoire contée par un maître, ou meneur, de jeu (MJ). Chaque joueur incarne un personnage (PJ) – doté d’une histoire (un background), d’un caractère propre et d’aptitudes variées (notifiées sur une feuille de personnage) – qui va interagir avec le décor et les situations mis en scène par le MJ, dont les rôles sont polymorphes (autres personnages ou PNJ, environnement, etc.). Comme tous jeux, celui-ci dispose de règles dont le MJ s’inspire pour arbitrer les parties, mais à la différence de la plupart d’entre eux, elles n’y désignent ni perdant ni gagnant, tout au plus des pertes et des gains d’importance variable.

 

Consulter l’article détaillé (pdf) sur le JdR : Mécanismes

Article issu de mon T.F.E. (mémoire), si vous en utilisez le contenu pour quelconque fin, veuillez mentionner la référence suivante : MONSEUR Olivier. Introversion et extraversion chez les rôlistes adultes expérimentés. Liège : Haute École Léon-Éli Troclet, Catégorie sociale, 2008, p. 38-49. T.F.E. présenté pour l’obtention du titre de bachelier assistant en psychologie clinique.

Livre-jeu

Disponnible gratuitement

Effervescence au Palais Royal

Initialement rédigé pour le numéro 2 de La Feuille d’Aventure (ex e-zine sur les livres-jeux), Effervescence au Palais Royal est un récit interractif écrit à la manière des livres dont vous êtes le héros. Le lecteur incarne un personnage dont il décide les actes, ce qui a pour effet de changer le cours de l’histoire qu’il est en train de lire. Ce genre de récit est divisé en sections numérotées à l’issue desquelles le narrateur interroge le lecteur sur ce qu’il pense que le héros devrait faire, le renvoyant ainsi à telle ou telle autre section du livre selon son choix.

Avant-propos

J’ai voulu donner à ce récit un aspect à la fois littéraire, humoristique et psychologique. J’espère que le lecteur s’attachera au personnage et appréciera la manière dont j’ai conduit l’histoire. Vous allez y tenir le rôle d’un Prince, descendant d’une longue lignée de Rois guerriers. Son nom est Vangorn. Vangorn est encore jeune, mais est déjà un homme d’armes accompli. La seule chose qui lui manque, pour prétendre un jour régner sur un Royaume, est sans doute un peu de sérieux.

16

Ce livre sur l’histoire et la légende du Roi Siegfried Ier le Foudroyant a été très instructif. Vous avez, entre autres, appris que le tombeau du Roi était encore en assez bon état dans les cryptes du Palais, et que, selon la légende, son épée, avec laquelle il capta la foudre du dieu Tauralate, doit encore reposée auprès de lui. Mais aucun archéologue n’a été assez téméraire pour ouvrir le tombeau. L’auteur du livre prétend en effet que seul un descendant direct de Siegfried peut prétendre à l’ouvrir. Mais aucun d’entre eux n’a accepté jusqu’à aujourd’hui de profaner la crypte du Palais. Le livre prête de nombreux pouvoirs à cette épée. Mais puisque son existence n’a jamais été prouvée, il est impossible de savoir si elle existe ou pas. Oserez-vous cependant brandir l’épée magique de votre ancêtre ? Si c’est le cas, allez explorer les cryptes au 28. Mais si vous craignez la profanation, il ne vous reste plus qu’à aller dormir au 63.


Extrait de Effervescence au Palais Royal

Ce livre-jeu, écrit sous le pseudonyme de Paragraphe 14, est disponible en téléchargement gratuit (pdf) sur le site Littéraction (spécialisé dans les livres-jeux amateurs).