Raclure d’oracle !

Oracle, aura-t-on l’honneur de vous abreuver ? De vous alourdir de questions sans réponses ? Et que répondrez-vous ? Je vous entends déjà nous dire : « la réponse est dans la question ». Mais ne sera-ce pas trop attendu ?

Oracle, oserez-vous nous rétorquer des vous, des nous, des ribambelles d’intonations qui veulent dire non ? Des sans façon de mille façons ?

Oracle, raclerez-vous les dalles du temple d’Apollon quand nos questions, sacrifiées, s’y videront de leur sens ? Aurez-vous pitié de notre Pythie, dépitée, ravalant son python quand nos réponses, piteusement, lui passeront sous le menton ?

Oracle, ravalerez-vous votre fierté quand pour rien nos salives seront usées ? Au lieu de vous moquer, ne pourrez-vous nous écourter, ne serait-ce que de l’écho de nos sollicitudes ?

Oracle ! Acclamerez-vous le peuple quand celui-ci se sera prosterné, prostitué, prosopopée !? Quand il marchera sur les genoux, sans queue ni tête, l’âme eunuque, malsain d’esprit, sans père ni fils ni soubrette à soumettre sous l’Adam ?

À quoi bon vivre si la chair n’est plus qu’idée, plus guidée ?

Oracle, vous rappellerez-nous que le temps n’est guère à la guerre, que le temps nous manque, mais qu’Apollon nous veut beaux, nous veut nus ? Me serai-je à ce point mis à nu que j’en perdrai le corps et encore la raison, ma foi ?

Oracle, me voyez-vous comme je vous crois ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s