Masque à garde

Premier échange d’une correspondance photo-poétique : Arnaud Feron, photographe amateur, et votre esclave Jules Cybèle allient leurs inspirations pour votre trop bon plaisir. Cette correspondance alterne photographies artistiques et poèmes s’inspirant mutuellement, contant une histoire intime aux relents de lyrisme et sertie de découvertes improvisées…

Ouverture du bal épistolaire

Arnaud-2013-nov1-Masque-a-garde.jpg

Regarde-toi
Mais masque tes conclusions.
Garde sourire
Au devant de ta tristesse.
Sois par mégarde
Une île en l’espoir blessé,
Toi le Gardien
D’un noble océan de sang.

Prends garde à toi
Car sous le sable des pleurs
Pointe, hagarde,
Une pyramide d’or.

© Arnaud Feron (photo) & Jules Cybèle (texte)